Le pessimisme règne en ces temps de crise économique. L’épargne et les placements ont d’ailleurs leur préférence, même si leurs rendements ne sont pas élevés. Le principe de précaution prévaut donc largement.

Tout investisseur qui se respecte se doit de faire une étude préalable à son placement. Dans l’immobilier comme partout dans tout domaine, des calculs sont faits afin de déterminer et connaitre la rentabilité de l’investissement locatif.

Comment faire le distingo entre rentabilité brute et rentabilité nette d’investissement: les charges doivent être prises en compte elles aussi

Pour se convaincre ou non d’acheter un bien immobilier, il y a quelques formules simples à connaitre. La rentabilité brute constitue le premier, c’est aussi le plus simple à faire. On obtient une vue très générale sur l’investissement et son rendement avec ce ratio.

Tout n’est pas pris en compte dans ce calcul pour le moins basique. Pour l’obtenir, il suffit de diviser les loyers perçus annuels par le montant de l’investissement. Seules les frais d’agence sont inclus, il manque les dépenses d’acquisition.

Pour rentrer dans les détails de la rentabilité de l’investissement locatif, il faut y intégrer les charges relatives au projet d’investissement. Avec cette inclusion, on obtient alors la rentabilité nette de l’investissement.

Il ne faut pas oublier que la taxe foncière est aussi une charge, il arrive qu’elle représente l’équivalent d’un mois de loyer dans certaines villes. La rentabilité de l’investissement locatif peut donc être gravement handicapée dans ce cas.

La solution pour atteindre une rentabilité d’investissement locatif élevée: s’adresser à des agences spécialisées

Ce qui présente le plus d’intérêt à calculer, c’est la rentabilité réelle. Elle permet d’avoir une vue d’ensemble de la rentabilité de l’investissement locatif prévu car elle ne se contente pas d’intégrer les charges mais aussi la fiscalité.

Ce critère est très important mais change selon les situations et les dossiers. Elle n’est pas la même pour tous les foyers et varie aussi en fonction de l’investissement. S’il y a un ratio à connaitre avant de faire un investissement, c’est bien celui là.

La pierre parisienne séduit donc beaucoup d’investisseurs. Le dynamisme économique urbain est certainement son point fort. Et la sécurité du marché immobilier compte aussi, sans compter les perspectives.

Les rendements dans le domaine de la pierre ne sont pas les plus élevés, en moyenne la rentabilité de l’investissement locatif sur Paris tourne autour de 3%. Cependant, il est possible de réaliser des montages à 7% avec des agences spécialisées.

Les placements sont considérés comme une épargne de précaution, mais quels sont les choix. Pour savoir si un appartement va donner du rendement, on calcule la rentabilité d’investissement locatif.

La rentabilité d’un investissement locatif se calcule facilement. Trois formules simples sont à maitriser, pas plus. La rentabilité brute, la rentabilité nette de l’investissement et la rentabilité réelle. La fiscalité doit être prise en compte pour un maximum de précision.

Pour avoir une rentabilité d’investissement locatif proche de 7%, il faut s’attacher les services d’une agence spécialisée.
visiter notre boutique